Sport et chaleur : quels dangers ?

Maecenas tempus, tellus eget condimentum.

Sport et chaleur : quels dangers ?

L’été est une bonne occasion de se remettre au sport ou de profiter du beau temps pour effectuer des séances à l’extérieur. Mais attention,  les risques sont réels.

19244139_10212226393047532_1894084826_n

Il est important de le faire de manière progressive, afin d’éviter un effort trop soutenu et brutal. En effet, pratiquer une activité physique en plein soleil peut entraîner des accidents graves comme la déshydratation ou le coup de chaleur. Un sportif, même habitué et en bonne santé, peut connaître ce risque car en transpirant, il perd beaucoup d’eau et de sel et sa température corporelle augmente.

Quelles bonnes habitudes à adopter? Dans le cas d’une reprise après un arrêt de plusieurs années, une visite chez le médecin s’impose pour les personnes de plus de 40 ans, en particulier en cas de prise de poids, de tabagisme, d’excès de cholestérol, de diabète, d’hypertension artérielle….Chaque séance de sport doit débuter et se terminer par une phase d’échauffement puis de retour au calme. Pendant la séance, il ne faut pas hésiter à faire des pauses pour s’hydrater et à être à l’écoute de son corps.

D’abord une question de bon sens ! Aller courir l’après-midi ces derniers jours était juste inconscient ! Et pourtant, on peut apercevoir des joggeurs au bord des routes. Une pratique d’autant plus dangereuse que le bitume, sombre, absorbe la chaleur et la restitue au coureur.

Les sports de longue durée sont déconseillés : endurance, footing, on risque le coup de chaleur et la déshydratation.  Cela peut entraîner, en cas extrême, une insuffisance rénale. Pour les sprints en revanche, la chaleur est plutôt favorable à la performance et il y a moins de risque de blessure car les muscles sont déjà chauds.

Il vaut mieux faire du sport le matin très tôt ou le soir et adapter le type d’activité pratiqué. D’autant qu’en pleine chaleur, on est souvent proche des pics de pollution ! On peut ainsi privilégier les zones boisées et proches d’une rivière, pour avoir de l’ombre, rechercher plus de fraicheur et éviter les gaz d’échappement.

ATTENTION : on ne court pas en pleine chaleur en pensant perdre du poids car on transpire plus ! Vous perdez de l’eau, c’est tout ! Évitez de courir torse nu pour la peau et s’hydrater avec….. de l’eau, à laquelle on peut ajouter un peu de sel mais uniquement pour les efforts de longue durée.

D’une manière générale, quand les températures dépassent les 30°, abstenez vous et allez plutôt bouger dans l’eau.

RELATE POSTS